Belgique – Boulangerie Coopérative Vooruit Gent

Collection privée.

20mm. Aluminium. Avers : au circulaire ; SAMENWERKENDE MAATSCHAPPIJ * / / VOORUIT · BUFFETTEN · GENT. Revers dans un grènetis : 10 (*Société coopérante). Il existe plusieurs variantes de jeton Vooruit.

Les origines (1860-1918). Les premières coopératives sont nées en Belgique dans les années 1860, dans les premiers bassins industriels du pays. Souvent de taille modeste, peu ont subsisté. Le premier projet pérenne et de grande envergure nait à Gand, en 1880 : le VOORUIT. Au début, il ne s’agit que d’une boulangerie coopérative. Moins de 30 ans plus tard, le VOORUIT comptait 10.000 membres (un quart des familles de Gand) et s’était développé dans l’épicerie, la boucherie, les tissus et les vêtements, etc. Il possédait plusieurs usines, et même une banque.

CPA – VOORUIT – Boulangerie –

Edouard ANSEELE

Co-fondateur du parti des travailleurs socialistes flamands en 1877, Edouard Anseele sera un des pionniers du mouvement coopératif. Il crée en 1880 la boulangerie coopérative Vooruit (En Avant), qui devient un modèle en tant qu’entreprise (assurer les bonnes conditions de travail et de salaire à ses ouvriers) et en tant que coopérative (abaisser les prix de revient, notamment grâce à la modernisation de son équipement, et diminuer le prix des aliments destinés aux ouvriers). La Coopérative Vooruit finance également la propagande socialiste.

C’est sur ce modèle que sera créée à Roubaix la coopérative La Paix située boulevard de Belfort, n°73. En 1884, Edouard Anseele crée le journal Vooruit, et rejoint le Parti Ouvrier Belge l’année suivante. Il poursuit l’expérience coopérative en fondant en 1904 la première production industrielle coopérative (Samenwerkende Maatschappij), et un peu plus tard la Banque Belge du Travail, à Gand, sous forme de société anonyme. Il sera conseiller communal puis échevin de la ville de Gand. Premier socialiste flamand au Parlement, il sera député de Liège de 1894 à 1900, puis de Gand de 1900 à 1936. Après la Première Guerre, il s’occupe du ministère des Travaux publics, c’est la première participation socialiste au gouvernement. Il sera par ailleurs ministre des Chemins de fer, de la Marine, des Postes et Télégraphes de 1925 à 1927, puis ministre d’Etat en 1930. Edouard Anseele a écrit un roman populaire à succès, Sacrifié pour le peuple, et un roman historique, La Révolution de 1830. La chute de la Banque Belge du Travail en 1934 correspond à la fin de sa carrière politique. Malgré le scandale, sa popularité reste intacte jusqu’à sa mort en 1938.

Edouard ANSEELE. Le « Vooruit », dont le nom signifie « En avant » ! a été la première coopérative socialiste. Edouard ANSEELE, l’un des fondateurs, puis le directeur du Vooruit a raconté l’histoire des premières années de la grande coopérative Gantoise :

« Le Vooruit est né d’une scission entre socialistes et simples coopérateurs. Les uns et les autres se disputaient la direction d’une Boulangerie coopérative fondée en 1873 par une trentaine d’ouvriers, anciens membres de la section gantoise de l’Internationale. La Boulangerie fondée, les 30 « apôtres » avaient constitué la section de l’Internationale, organisé des réunions de propagande, relancé le mouvement ouvrier socialiste ».

« Ils firent comprendre aux travailleurs, dit Anseele, que la coopération seule ne peut résoudre la question sociale et qu’il fallait poursuivre, avant tout, la conquête des droits politiques et arriver par ceux-ci à se rendre maitres de l’Etat et transformer notre organisation capitaliste en organisation collectiviste ».

Néanmoins, un clan se forma ou l’on reprocha aux socialistes de s’occuper beaucoup plus de la propagande révolutionnaire que de la coopérative. Bientôt, il y eut deux camps et la guerre éclata.

Ne pouvant se rendre maitre de la Boulangerie, les socialistes décidèrent de se retirer et de fonder une nouvelle coopérative « qui serait foncièrement socialiste et le déclarerait hautement et franchement ».

Dans ce pays admirable, syndicat, coopérative et parti socialiste s’en vont ensemble, du même pas, la main dans la main, vers le même but : la Révolution sociale.

Le Syndicat des Tisserands prêta 2.000 francs et c’est ainsi que fut créé le Vooruit – En Avant ! (1880).

ANSEELE explique le succès et l’avenir du Vooruit par le fait « Qu’il s’était déclaré franchement socialiste et qu’il avait su réunir dans son sein, ce que la ville de Gand comptait d’ouvriers intelligents, capables, dévoués, hardis, poursuivant la grande cause de l’émancipation de la classe ouvrière ».

(Source : Encyclopédie socialiste syndicale & Coopérative de l’Internationale, ouvrière-1913)

Drapeau de la Samenwerkende Maatschappij Vooruit van Gent de 1924 comme symbole de la pension.

Gent VOORUIT – Rassemblement du parti Socialiste local le 21 septembre 1902

Bon pour Un pain

Variantes de jeton Vooruit

Collection privée

Edouard ANSEELE

Belgique 12 – par Jean-Claude THIERRY

Appréciez vous cet article ?

Envoyer un commentaire concernant : "Belgique – Boulangerie Coopérative Vooruit Gent"