SOCIÉTÉ DES COMPAGNONS BOULANGERS, PÂTISSIERS RESTÉS FIDÈLES AU DEVOIR

Le Pain de la Fraternité, Corbie.

Sans titre1

C’est sous un ciel entre nuages et soleil qu’eurent lieu à Corbie les journées si attendues du Pain de la Fraternité. L’Enclos, l’ancien jardin de l’Abbaye de Corbie. A gauche, le campement des groupes Les Crapouillots, 176 ID et 14-18 en Somme; à droite, la grande tente de la boulangerie militaire portative de CGM 44.

Organisées par la toute jeune association La Pomponette dont la présidence est assurée par Alain Langlet, maitre boulanger de Corbie, ces trois journées avaient pour but de rassembler dans un moment fraternel des boulangers des différentes nations ayant participé de façon direct ou indirect au conflit 1914-1918.
Grace à l’activité débordante de M. Abdelatif Elhentati, secrétaire de l’association, différentes aides furent trouvées et permirent de concrétiser le projet. Notre société des compagnons boulangers et pâtissiers R.F.A.D. de la ville de Paris se fit un honneur et un Devoir de répondre à son appel, de verser son obole et de participer physiquement à cette festivité.
Vendredi, les groupes d’histoire vivante arrivent sur le terrain. Venus de Savoie, du Jura, de Belgique, de la Cote d’or, de l’Yonne, du Pas-de-Calais, ils s’installent progressivement. Ce sont les passionnés de CGM 44, des Crapouillots, de 14-18 en Somme et de 176 ID.
Puis les boulangers du monde, « volontaires » de Boulangerie.net pointent également leurs nez encore enfarinés des fournées du matin!
Ce sont Marc Dewalque, le spécialiste mondial du levain venant de Belgique ; Michael Thebaker d’Angleterre ; Gisèle et Lucien Peppicelli de Suisse ; Christelle Girard et son époux et bien d’autres encore. L’Allemagne étant représentée par Fabien Limousin, Schwarzwald la Franche Conduite.

Samedi matin, l’inauguration

 
Sans titre2
Une longue baguette confectionnée par la boulangerie Langlet vient remplacer le ruban d’inauguration et sa paire de ciseaux!!!
L’on rompt et partage le pain, un grand symbole de fraternité comme le veut l’intitulé de ces journées !
De gauche à droite : Laurent Bourcier, Picard la Fidélité, compagnon pâtissier resté fidèle au Devoir  représentant le Centre d’étude et de recherche de la boulangerie et ses compagnonnages ; Stéphane Chevin, maire de Le Hamel, président de l’office de tourisme Corbie Bocage.
Jocelyne Lambert d’Hoxter -Allemagne- ville jumelée avec Corbie; Alain Babaut, maire de Corbie; Alain Gest, député de la 4e circonscription de la Somme et président d’Amiens Métropole; Michael Thebaker, maitre boulanger à Brighton; était présent également M. Georges Leclercq, maire d’Aubigny.
Sans titre3

Alain Langlet présente à Alain Gest, député de la 4e circonscription de la Somme, les photographies de la boulangerie de son grand-père bombardée lors de la Grande Guerre, clichés exposés par les Grands Moulins de Paris.

Sans titre4
Laurent Bourcier, Picard la Fidélité, compagnon pâtissier resté fidèle au Devoir présente aux élus chaque président des associations présentes. A sa droite, Alain Babaut, maire de Corbie et Bernard Deleu, Adjoint délégué à l’Urbanisme et au Développement.
Sans titre5
Nos nombreux amis australiens venus pour célébrer l’ANZAC Day sur les terres de France ; les hommes courageux feront le pain du soldat et leurs épouses les célèbres biscuits ANZAC www.compagnons-boulangers-patissiers.com/crebesc/biscuit-anzac/
Sans titre6
C’est avec l’aide précieuse de Charlotte Langlet que nos dames australiennes confectionnent les ANZAC biscuits dans le laboratoire de la boulangerie pâtisserie Langlet.
Sans titre7
Fières et heureuses du travail accomplit dans la bonne humeur.
Bravo les australiennes et Amandine Hecquet ( à droite) qui a permis de communiquer dans la langue de Shakespeare. Merci a elle !
Sans titre8

Nos amis cuisiniers australiens au pétrissage du pain du soldat

Sans titre9

Le pain des soldats australien en pleine cuisson et un grand et franc sourire venu de Melbourne !

Sans titre10

Lucien Peppicelli, boulanger suisse, confectionne le pain à la pomme de terre, recette de son pays lors de la Grande Guerre.

Sans titre11

Michael Thebaker entouré de Gisèle et Lucien Peppicelli

Sans titre12

Michael Thebaker pétrit son pain avec des farines de blés anciens apportées spécialement d’Angleterre.

Sans titre13

Un très beau pain réalisé par Michael Thebaker au coté du portrait de son père, boulanger également , mais qui n’a pu se déplacer pour raison de santé.

Sans titre14

Langlet père venu rendre visite et encourager son fils Alain. Les Langlet, cinq générations de boulangers picards !

Sans titre15
Bruno Breteau et Yvon Lormier, professeur de boulangerie et de pâtisserie au Lycée professionnel Georges Baptiste de Rouen-Canteleu. Trois anciens de l’école de boulangerie de la fameuse rue d’Herbouville.
Sans titre16

La préparation au pétrissage du pain KK de l’armée allemande, réalisée par Marc Dewalque ; l’on distingue la purée de pomme de terre, la farine de seigle et le levain.

Sans titre17

Marc Dewalque à la pesée du pain K.K.

Sans titre18

L’approvisionnement des hommes de premières lignes par 14-18 en Somme.

Sans titre19

Interview par Radio France Bleu de Laurent Bourcier, Picard la Fidélité.

Sans titre20

Conférence  Le Pain dans la Grande Guerre,  par l’ami des compagnons, Laurent Bastard, directeur du Musée du Compagnonnage de Tours, qui n’a pas hésité a faire le voyage lui aussi !

 

Dimanche, journée du pain de munition français

Sans titre21

14-18 en Somme à la perception du gateau-battu chez le maitre boulanger de Corbie, Alain Langlet

Sans titre22

Thierry Meunier, président des compagnons boulangers et pâtissiers restés fidèles au Devoir de la ville de Paris, MOF boulanger, au pétrissage du pain de munition français aux blés anciens.

Sans titre23

Les compagnons boulangers et pâtissiers restés fidèles au Devoir de la ville de Paris, en pleine action revêtu du tee-shirt Boulangerie-net.
Au pétrin, Thierry MeunierNormand la Fierté du Devoir, compagnon boulanger R.F.A.D. premier en ville de la cayenne de Paris ; Emmanuel ThomassinParisien la Tolérancecompagnon pâtissier R.F.A.D. ; Anthony Mouminoux, jeune boulanger et  Laurent Bonneau, Normand la Fidélité, compagnon boulanger R.F.A.D.,  second en ville de la cayenne de Paris, fondateur de Boulangerie.net.
Sans titre24

Mickael Athias, Bourguignon la Constance, compagnon boulanger R.F.A.D. enfourne les pains de munition français.

Sans titre25

Vladimir Rybka, président de 716 ID, donne des explications sur la fabrication et manipulation d’une grenade artisanale de poilu.

Sans titre26

Pierre Perrin, président des Crapouillots prépare le rata .

Sans titre27

Sylvain Pinard, président de 14-18 en Somme, mitrailleuse en main.

Sans titre28

Un peu de douceur féminine dans cet univers de violence, pour ne pas dire de brutes ;-), les sourires des demoiselles de 14-18 en Somme réchauffent les coeurs de nos poilus et de nos boulangers !

Lundi, journée des enfants !

Sans titre29

Mickael Athias, Bourguignon la Constance, et les élèves de l’école Roses de Picardie de Corbie.

Sans titre30

Pierre Perrin, président des Crapouillots

Sans titre31

Iris, Eva, Anais, Alexe et Tom, dans la paix et la fraternité  !

Nous tenons à remercier tout particulièrement Alain Langlet, président de La Pomponette et tout le bureau de son association; Bernard Deleu et toute l’équipe de maintenance et entretien de la ville de Corbie pour leur aide afin que nous soyons installés au mieux, ainsi que le Lycée Sainte Colette pour avoir mis à disposition des chambres pour nos compagnons afin qu’ils puissent se reposer dans un confort bien mérité.
Si des prix étaient à remettre après ces superbes journées de la Fraternité :
Le prix de l’ordre et discipline à Sylvain Pinard et son groupe 14-18 en Somme.
Le prix de l’entraide à Bernard Deleu, Adjoint délégué à l’Urbanisme et au Développement.
Le prix de la bonne humeur et de l’amitié à Pierre Perrin et son goupe Les Crapouillots.
Le prix de la générosité au Grands Moulins de Paris.
Le prix de la solidarité à Michael Thebaker de Brighton.
Le prix de la convivialité à Vladimir Rybka et son groupe 176 ID.
Le prix « esprit d’équipe » aux épouses australiennes.
Le prix de l’engagement à Laurent Bonneau et les membres de Boulangerie.net.
Le prix de la mémoire au Centre de recherche de la boulangerie et ses compagnonnages.
Le prix du plus beau sourire ex-aequo, Christelle Girard et Abdelatif Elhentati.
Le prix de la culture à Laurent Bastard, directeur du musée du compagnonnage de Tours.
Le prix de la Fraternité aux élèves CE1 CE2 de Madame Chantal Thierry.
Le prix special de l’acceuil sans frontières à Eva, élève CE1 de l’école Roses de Picardie.
et le prix du meilleur bisteu à Charlotte Langlet !!!
« Le travail est l’amour rendu visible. Et si vous ne pouvez travailler avec amour mais seulement avec dégoût, il vaut mieux vous asseoir à la porte du temple et recevoir l’aumône de ceux qui œuvrent dans la joie. Car si vous faites le pain avec indifférence vous faites un pain amer qui n’apaise qu’à moitié la faim de l’homme. Et si vous pressez le raisin de mauvaise grâce votre regret distille un poison dans le vin. Et si même vous chantez comme les anges et n’aimez pas le chant, vous fermez les oreilles de l’homme aux voix du jour et de la nuit. »
Le Prophète de Khalil Gibran
A l’année prochaine, pour partager ce pain de la fraternité qui apaise si bien la faim des hommes !

La vidéo complète de ces journées :

La rédaction.

Envoyer ci-dessous votre question :

1 commentaires "Le Pain de la Fraternité, Corbie."

  1. BRETEAU a écrit:

    Bravo à vous tous pour l’organisation, magnifique week-end et rendez vous l’année prochaine pour revivre un tel moment.
    Bruno B

Menu