Un camp de concentration français en 1915.

Distribution du pain aux prisonniers

Quand on commence une guerre, un des problèmes à résoudre rapidement est le sort des ressortissants ennemis qui se trouvent sur son territoire.
On peut les renvoyer en masse vers leurs pays d’origine, les assigner à résidence ou les regrouper dans des lieux plus faciles à surveiller.
C’est ainsi que l’asile d’aliénés de Bitray a servi de camp de concentration (c’était l’appellation officielle) pour les ressortissants ennemis de 1914 à 1917.
En 1915, le Ministère de la Guerre organise un voyage de presse et de propagande dans ce camp modèle. Même la presse suisse est du voyage ! (Voir cet article de la Gazette de Lausanne).

Laurent Bourcier, Picard la Fidélité C.P.R.F.A.D.

Envoyer un commentaire concernant : "Un camp de concentration français en 1915."

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com