Pâtisserie de la Famille Lambrou

125-2 – Collection Jean-Claude THIERRY – 21 mm. Aluminium. Avers : PATISSERIE ORIENTALE * S-LAMBROU* / * BONNE * ANNEE * .Revers : 12. RUE ZACHARIE / PARIS 5E– / TELEPHONE – GOR. 6631.

Suite à la parution de l’article, https://levainbio.com/cb/crebesc/bonne-annee-patisserie-lambrou-paris-5e/ « Bonne Année » ce 1er janvier 2019,

Madame Hélène LAMBROU XENAKIS, fille d’un des Pâtissiers de la Famille, nous a transmis ce chaleureux message :

« Je suis heureuse et émue d’avoir revu les jetons de cette pâtisserie Grecque des frères LAMBROU.              Ils étaient utilisés dans une galette, appelée Vassilopita, dégustée le jour de l’an, comme la galette des Rois au moment de l’Épiphanie. La pièce était censée porter bonheur pour l’année, à celui qui la trouvait.     Spiros LAMBROU était mon oncle.

Ils étaient 3 frères associés dont l’un était mon père, Basile LAMBROU ».

Ce témoignage nous ayant particulièrement ému, et afin d’en connaitre davantage sur la famille, nous avons pris contact avec Madame LAMBROU qui nous a transmis ses photos et l’histoire familiale venant compléter notre dossier, ce que nous vous faisons partager.

Madame Hélène LAMBROU XENAKIS :

« C’est un bonheur et un honneur pour moi,  de faire revivre ma famille par votre intermédiaire. Je vous en remercie vivement. 

Née à  la fin de la guerre, je m’efforce de faire remonter certains souvenirs de ma mémoire, notamment de ce que j’ai pu entendre de mes parents et de ma famille.

L’aînée des frères: Spiros LAMBROU, arrive de Grèce en France avant 1920. Il s’installe à Paris, 12 Rue Zacharie.

Mon père, Basile, quitte la Grèce en 1920. Il rejoint à Paris son frère Spiros, puis arrive le benjamin Nicolas. Les trois frères travaillent ensemble dans la pâtisserie orientale (Grecque)  élaborant des produits authentiques principalement destinés à des restaurants.

Mon père était domicilié au 12, Rue Xavier Privas. (Ex Rue Zacharie)

Mon père et son frère cadet Nicolas choisissent de continuer à œuvrer ensemble. Ils décident de s’installer au 44 rue Descartes, dans le 5ème arrondissement de Paris. Ils créent un atelier de pâtisserie orientale (Grecque) fabriquant des produits à partir des recettes authentiques du pays. Ils fournissent principalement les restaurants désirant faire savourer une véritable pâtisserie grecque à leur clientèle. L’emplacement à été transformé pour être, de nos jours, occupé par le lycée Henri IV. 

Après 1944, mon père et son frère Nicolas décident également de suivre leur propre chemin. Chacun s’installe à son compte. Mon père au 25 rue Sevandoni  dans le sixième arrondissement, Nicolas rue de La Huchette dans le cinquième. 

Mon père continue de fournir les restaurants grecs et ceux qui choisissent de proposer des produits de la pâtisserie orientale authentique à leurs clients. Il décide aussi d’ouvrir un salon de thé et de vente de détails afin de proposer ses spécialités orientales (Grecques) aux habitants et passants de son quartier. Le commerce est tenu par ma mère Katina. Il va rapidement connaître un réel succès dans le quartier. Vieillissant, il se voit contraint de vendre son fonds de commerce  en 1972.

Très fatigué par ce dur métier qu’il pratique depuis sa jeunesse, il décèdera un an après en Juin 1973. Ma mère retournera vivre à Athènes après son décès.

Je joins à ce mail quelques photos des 3 frères ainsi qu’un article de Gault et Millau concernant mon père et son commerce publié par France Soir en 1965.

Grâce à vous, je ressens une réelle satisfaction de pouvoir laisser une trace du travail de ces hommes qui n’ont pas ménagé leur peine pour faire connaitre aux parisiens les qualités d’une pâtisserie différente.

Ils ont particulièrement aimé et tiré une profonde fierté de pratiquer toute leur vie, ce magnifique métier de pâtissier.

Ils me semblent mériter une modeste reconnaissance même si c’est à titre posthume.

Avec mes très sincères salutations et tous mes remerciements ».

Hélène LAMBROU XENAKIS

 

Par Jean-Claude THIERRY

Envoyer un commentaire concernant : "Pâtisserie de la Famille Lambrou"