La porteuse de pain

Sans titre1

Le pain, il faut le faire, mais il faut bien souvent aussi le livrer!

Hubert Chiron, dans un des  bulletins de « l’Amicale du Professeur Calvel» nous dit ceci :

« Des le milieu du XIX eme siècle les porteuses de pain vont s’inscrire dans le paysage matinal des quartiers parisiens. Le travail débute vers 5 heures du matin pour se terminer à 11 heures. En principe, seuls les petits pains de luxe et les pains fantaisies sont livres.

Il était admis qu’il fallait au moins une semaine a une porteuse pour mémoriser les adresses, les gouts et les exigences d’environ 300 clients. Une poussette servait a transporter le pain de la boulangerie a l’immeuble, puis il fallait s’armer de courage pour monter le pain au tablier jusqu’aux étages supérieurs.

Ce service gratuit périclita après la seconde guerre mondiale ».

Sans titre1

Paru dans “Le Musée Universel” du 29 mars 1873 (Coll. Privée)

Sans titre2 Sans titre3

A Paris, 8ème  arrondissement en 1905.

Pour le 1 janvier, la porteuse remettait à ses clients sa photographie, et recevait en échange ses étrennes. (coll. Privée)

Sans titre4

Film « La porteuse de pain » en 1923, par René Le Somptier

Sans titre5

Une belle porteuse de pain qui n’a pas l’air de laisser indiffèrent le client du rez de chaussée…

Sans titre6

(gallica.bnf.fr)

Sans titre7

“Le Paris Pittoresque”

La porteuse de Pain.

Sans titre9Elle est du peuple, elle est robuste,

Elle chemine sans plier,

Tendant son flanc, dressant son buste.

De grands pains plein son tablier.

 

L’hiver, la bise la flagelle ;

Le soleil la brule en été.

Que juin flambe ou que janvier gelé,

Elle va de son pas hâte.

 

Sans titre10Ses pieds en ont fait de ces marches

Sur les paves et les trottoirs.

Certes elle a monte des marches

Dans des escaliers clairs ou noirs.

 

Voila longtemps qu’elle travaille

Sans repos sans trêve et sans fin.

Dam il faut bien que la marmaille,

Boive à sa soif, mange à sa faim.

 

Sans titre8Et c’est pourquoi de porte en porte

Sans se plaindre du sort batard.

Pauvre et matineuse elle apporte,

La vie au riche dormand tard.

 

Elle est du peuple, elle est robuste,

Elle chemine sans plier,

Tendant son flanc, dressant son buste.

De grands pains plein son tablier.

Louis Marsolleau (vers 1890)

Sans titre11

La porteuse de Pain -1882-  par Jules Coutan (1848-1939)
Statue, plâtre (détail)
Modèle du bronze placé au square Saint-Jacques à Paris, détruit en 1942, expose au Petit Palais – Paris .

Sans titre12 Sans titre13

 « La porteuse de pain », roman feuilleton de Xavier de Montépin (1823-1902), paru entre 1884 et 1889  (H.Geffroy éditeur, 222 Bd Saint Germain, Paris -Sources BNF-)

Jeanne Fortier, jeune veuve mère de deux enfants, gardienne de l’usine où son mari est mort dans l’explosion d’une machine, est accusée du meurtre du patron de l’usine, commis en fait par le contremaître Jacques Garaud qui s’enfuit aux États-Unis où il fait fortune. Condamnée à perpétuité, Jeanne s’évade au bout de 20 ans, retrouve ses enfants et gagne sa vie comme porteuse de pain, mais l’histoire se poursuit à la génération suivante, la fille de Jeanne, Lucie, étant courtisée par le fils de la victime, Lucien, qui est lui-même poursuivi par les assiduités de la fille du meurtrier, chacun ignorant bien sûr la véritable identité de l’autre jusqu’au coup de théâtre final, quand le meurtrier revenu en France sous les traits d’un riche homme d’affaires américain est enfin démasqué (source : http://www.lesamisdulouxor.fr/)

Sans titre14

« La Porteuse de pain » sera joue dans plusieurs théâtres mais aussi présente sur le grand écran : en 1906, réalise par Louis Feuillade ; en 1912 par Georges Denola.

Sans titre15

En 1923, par René Le Somptier, Jeanne Fortier était incarnée par Suzanne Desprès (1875-1951).

Sans titre16

En 1934 par René Sti, avec Fernandel et Germaine Dermoz.

Sans titre17
Sans titre18

 En 1950 par Maurice Cloche, en italien.

Sans titre19

En 1963 par Maurice Cloche, avec Jean Rochefort, Suzanne Flon et Philippe Noiret.

 

En 1973, un feuilleton télévisé en 13 épisodes de 26 minutes de Marcel Camus.

Sans titre20

(Coll. L.Bourcier)

574
575

Différents types de porteuses de pain

576

Equipe de porteuses de pain, 69 avenue Marceau Paris Boulangerie-pâtisserie Josephine , Maison Bardonneau

577

578

579

580

Suisse, porteuse de pain, 1904

581

Paris

582

Laurent Bourcier, Picard la Fidélité, C.P.R.F.A.D.

Envoyer un commentaire concernant : "La porteuse de pain"