Four du fort de Mutzig, 1893.

Guillaume II qui avait pris la décision de faire construire le fort de Mutzig en 1893. Ce fort était équipe d’une boulangerie, a l’identique de ses homologues français, mais par contre d’un matériel de cuisson plus moderne, alors que dans les fort français l’on continue l’enfournement à la pelle, les fours allemands sont équipes d’enfourneurs.

Les soldats avaient droit à 750 grammes de pain chaque jour . Le pain était du pain noir préparé sous forme de bâtard  ou bien encore cuit en moule. La coutume voulait qu’un soldat coupait une miche en deux, et l’autre soldat choisissait sa moitié, pour plus d’équité.

Laurent Bourcier, Picard la Fidélité C.P.R.F.A.D

Appréciez vous cet article ?

Envoyer un commentaire concernant : "Four du fort de Mutzig, 1893."