Belgique – Au Gâteau Royal

Belgique – Au Gâteau Royal

Pâtisserie et Restaurant pour Dames

Cuivre. Période : Napoléon III Second Empire. Valeur faciale : 10 Centimes. A gauche, contremarque « AU GATEAU ROYAL » sur 10 cts Napoléon III 1856. A droite Contremarque complétée par « BRUXELLES » sur 10 cts Napoléon III 1864 BB qui nous confirme son appartenance à la Belgique. En numismatique, il est souvent affecté à une Pâtisserie Belge.

Rien ne permet d’affirmer que cette pièce GATEAU ROYAL soit devenue le jeton publicitaire d’une Pâtisserie, et compte tenu du jeton présenté ci-après, c’est bien d’un autre commerce de bouche qu’il s’agit. Toutefois on trouvera bien une Boulangerie AU GATEAU ROYAL en Belgique, mais à Chimay.

Bruxelles – Jeton publicitaire

Au Gâteau Royal – Restaurant pour Dames

26mm, cuivre. Jeton publicitaire du même titre, qui ne manque pas de surprendre, c’est un restaurant réservé pour Dames.

Avers : sur sept lignes ; AU GATEAU ROYAL / 5 & 7 / RUE / DE LA COLLINE / BRUXELLES / TELEPHONE / 1685. Revers : sur six lignes ; JETON DE / 5 / CENTIMES / RESTAURANT / POUR DAMES.

 

Annexe Numismatique : Différentes variantes de contremarques Publicitaires sur le 10 centimes Napoléon III.

Cette sur frappe, dix centimes tête nue NAPOLEON III, « BORWICK’S BAKING POWDER » – Contremarque publicitaire britannique – Brunk.50510 – Scott.22.202, correspond à un jeton publicitaire pour la poudre de cuisson de qualité BORWICK’S. Cette poudre comme la levure permet de lever la pâte pour les préparations de boulangerie : Pains, petits pains, muffins et crêpes américaines. Prévoir 1 à 2 cuillerées à thé de poudre par livre de farine.

Georges Borwick est né en 1807. Il fonde en 1842 sa fabrique de levure chimique, la George Borwick and Sons Ltd. Il meurt en 1889, laissant à son fils un capital de 260 000 livres sterling. Les publicités de l’époque insistent sur la qualité de cette levure « la meilleur que l’on puisse acheter », sur ses multiples applications culinaires ou bien ses victoires dans divers concours. Cette marque existerait toujours.

Cette monnaie porte la contremarque PEARS’ SOAP à l’avers.  « Pears transparent soap » est une marque de savon produite et vendue pour la première fois par Andrew Pears à Londres en 1789.

Napoléon III – Contremarque britannique – 1856 W (Lille) – Brunk.51495 – Scott.22.210B

Avers : NAPOLEON III EMPEREUR, Napoléon III tête nue ; surfrappe « EMPIRE THEATRE »

Revers : EMPIRE FRANÇAIS / * DIX CENTIMES *, Aigle de face posé sur un foudre ; surfrappe : « IMMENSE SUCCESS ». « The Empire Theatre » de Londres a été crée par Thomas Verity en 1884. cette surfrappe commémore probablement le succès de la pièce jouée à l’ouverture « chilpéric » de Florimund Herve.

Napoléon III avec contremarque publicitaire « H.E.MITCHELL – HEDGE TOOL – GRINDING MILLS – 4 NORTH ROAD – BRIGHTON ». Brunk.53150 – Scott.35.202A. Henry Edward Mitchell né le 5 December 1839 au 4 North Road à Brighton, il fabriquait des scies et d’autres outils. Il est enregistré sur la liste des commerçants et artisants de la ville de Brighton (UK) de 1872 à 1893.

Par Jean-Claude THIERRY

Commentaires concernant : "Belgique – Au Gâteau Royal" (1)

  1. Van Thournout Raymond a écrit:

    En ce qui concerne le « Gâteau Royal » : cet établissement fût d’abord situé 5/7 R de la Colline de 1888 à 1932 (mise en vente) puis Rue de la Colline 15 de 1933 à 1957

Envoyer un commentaire concernant : "Belgique – Au Gâteau Royal"