SOCIÉTÉ DES COMPAGNONS BOULANGERS, PÂTISSIERS RESTÉS FIDÈLES AU DEVOIR

Tour de France Inside

Tour de France Inside est la rubrique de témoignage de nos itinérants.

Un résumé et ressenti des villes où ils sont passés et de celle en cours.

Adrien Romeder

J’ai connu les compagnons par le biais de stage que j’ai réalisé chez certains d’entre eux tel que Nantais Sausseau, Nantais Forget et Réunionnais Damour à l’ile de la Réunion. Une fois mon bac professionnel boulanger/pâtissier obtenu il me semblait logique de partir de mon île afin de réaliser mon Tour de France.

J’ai commencé par la ville de Clermont-Ferrand, je vivais en campagne (Olby) dans un petit siège de la Fédération Compagnonnique. Nous étions 9, j’ai découvert ce qu’était la vie en communauté. Je travaillais en tant que responsable de la pâtisserie chez Hervé Durif, compagnon boulanger. C’est cette année que je fus adopté par la Cayenne de Lyon.

Pour donner suite à cela, le Tour de France me dirigea pour la capitale, Paris ! J’ai travaillé dans la « Maison Grascoeur » avec un patron qui m’a vraiment pris en main et accompagner professionnellement parlant tout au long de l’année. Nous étions 4 boulangers/pâtissiers dans deux sièges différents avec environ 30 autres itinérants. J’y ai aussi rencontré des compagnons tels que Blois Furet, Parisien Thomassin, Normand Meunier etc… qui m’ont fait évoluer humainement et professionnellement.

Je suis arrivé ensuite à Lyon où j’ai travaillé chez Ile-de-France Ribeiro à la « Maison Dias ». Mon chef était un compagnon, Ile de France Testard. J’ai vraiment beaucoup appris dans cette entreprise. Que ce soit au niveau de l’organisation, des goûts, des textures… Cette année fut très formatrice ! C’est celle-ci que j’ai été reçu compagnon à Pâques. C’était clairement une année inoubliable, je remercie encore les itinérants boulanger qui ont passé cette année avec moi, Montpellier Claparede et Poitevin Deguille.

Suite à cette année je suis parti pour la ville de Bordeaux. Les compagnons m’ont permis de passer deux ans dans cette ville dans le but de passer mon diplôme (Btm pâtissier). J’ai pu avoir l’opportunité d’organiser un stage autour de la viennoiserie, des cakes et des tartes. Cela m’a permis d’évoluer, en effet organiser un stage et transmettre son métier à des jeunes sur le Tour de France était une expérience très enrichissante. J’étais accompagné de Tourangeau Bréard, aspirant boulanger la première année et d’Alsacien Wurtlin, aspirant pâtissier puis Hugo Fournier la deuxième année.

Cette année je passe donc mon examen, j’ai pu voyagé à travers la France pour des réceptions et adoptions diverses, c’est une année vraiment riche en émotions, il y a beaucoup de choses à faire et je n’arrive pas forcément à être partout à la fois, mais.. c’est ça le Tour de France, on vit pleins de choses, on est insouciant, c’est magique.

Pays Adrien Romeder Réunionnais le Bien Estimé, compagnon pâtissier resté fidèle au Devoir.

Envoyer ci-dessous votre question :

Menu