SOCIÉTÉ DES COMPAGNONS BOULANGERS, PÂTISSIERS RESTÉS FIDÈLES AU DEVOIR

Aubigny, à la mémoire de Charles Young.

Sans titre49
C’est lors des commémorations ANZAC Day de Villers-Bretonneux, célébrant le centenaire de l’entrée en guerre de l’Australie sur le sol français lors de la Première Guerre mondiale, qu’une délégation de compagnons boulangers et pâtissiers restés fidèles au Devoir, guidée par leurs amis Alain Langlet et Abdelatif Elhentati, s’est rendue le dimanche 24 avril 2016 au matin au cimetière militaire d’Aubigny (Somme).
Sans titre45
Accueillis par M. Georges Leclercq revêtu de son écharpe de maire, les compagnons restés fidèles au Devoir, accompagnés des groupes d’histoire vivante Les Crapouillots et 176 ID, se sont dirigés vers la tombe de Charles Young, boulanger des armées australiennes mort au combat à Vaire-sous-Corbie en avril 1918.
Sans titre46
De gauche à droite :
Pierre Perrin, président des Crapouillots, Max Lemoine, membre de 176 ID, M. Georges Leclercq, maire d’Aubigny, Mickael Athias Bourguignon la Constance compagnon boulanger R.F.A.D. rouleur de la Cayenne de Dijon, Robert Biton du groupe Les Crapouillots, Cédric Sébillon Bourguignon l’Ami du Tour de France Second en ville de la Cayenne de Dijon.
C’est sous un ciel gris que Cédric Sébillon, Bourguignon l’Ami du Tour de France, a retracé la bien trop courte biographie de Charles Young, décédé au combat à lâge de 25 ans.
Sans titre47

Charles Young

« Charles, tu es né le 27 avril 1893 à Shannon en Australie du sud, fils de William et Louisa Young, 4e enfant d’une fratrie qui en comptera neuf.
Tu épouses très jeune la profession de boulanger, puis quand la Grande-Bretagne déclare la guerre à l’Allemagne le 4 août 1914, ton pays est appelé à défendre la couronne d’Angleterre.

Le 5 août 1914, le Premier ministre de ton pays Joseph Cook déclare la guerre contre l’Allemagne en prononçant cette phrase “quand l’Empire est en guerre, l’Australie l’est aussi.”

Charles, tu as alors 21 ans et tu te portes volontaire ; c’est le 14 juin 1915 que tu commences à servir le drapeau bleu étoilé.

Après une période de formation, tu es promu caporal le 1er septembre 1915. Le 30 septembre de la même année, tu es incorporé au 19e corps des services des armées, section boulangerie de campagne.

Le 30 novembre 1915, tu embarques à bord du Suffolk, pour venir en Europe défendre la couronne d’Angleterre et notre république contre l’envahisseur.
Sur notre sol de Picardie, au service de la 2e boulangerie de campagne, tu es promu sergent le 5 mars 1916.

En 1917, tu demandes à quitter les services de manutention et à rejoindre tes camarades au front afin d’être au contact de l’ennemi.

À ta propre demande, tu es dégradé et tu redeviens soldat et tu es ainsi transféré au 5e bataillon de pionniers.

Printemps 1918, les combats font rage à Vaire-sous-Corbie, et c’est là que le 20 mai, atteint par le feu ennemi, tu perds la vie si loin de ta famille.

Tes camarades t’ensevelissent ici à Aubigny, quand d’autres sont à tout jamais portés disparus.

Seules quelques pelletées de terre nous séparent et nous sommes réunis en ce jour pour te dire ce mot que nous ne t’avons jamais dit, un mot simple et profond à la fois… MERCI.
Tes confrères boulangers du monde.
A l’appel de M. le maire d’Aubigny, les élèves de CE1/CE2 de l’école Roses de Picardie de Corbie, accompagnés de leur institutrice Mme Chantal Thierry se sont approchés de la stèle.
Sans titre48
Une des fillettes a alors déposé une gerbe de fleurs au nom de l’Association la Pomponette. Une minute de silence est observée. Tout autour, en ce dimanche, pas un bruit n’est venu troubler cet instant de recueillement. Il est 10 h 43. A plusieurs milliers de kilomètres de là, à Canberra, en Australie, le nom de Charles Edward YOUNG apparaît sur la façade de l’Australian War Mémorial…
Les enfants et les soldats se rassemblent ensuite autour du maire et des soldats pour une dernière photo. Le boulanger et sergent Charles Edward YOUNG et ses frères d’armes tombés dans la Somme ont fait se réunir les vivants et les morts par-delà les années et les générations…
Sans titre50 
De gauche à droite :
Fabien Limousin Schwarzwald la Franche Conduite compagnon boulanger R.F.A.D., Cédric Sébillon Bourguignon l’Ami du Tour de France compagnon pâtissier R.F.A.D. second en ville de la Cayenne de Dijon, Georges Leclercq maire de la commune d’Aubigny, Robert Biton du groupe Les Crapouillots, Thierry Meunier Normand la Fierté du Devoir compagnon boulanger R.F.A.D. premier en ville de la Cayenne de Paris, Anthony Mouminoux jeune boulanger, Pierre Perrin président de groupe Les Crapouillots, Laurent Bonneau Normand la Fidélité compagnon boulanger R.F.A.D.  second en ville de la Cayenne de Paris, Chantal Thierry institutrice et ses élèves de CE1/CE2  de l’école Roses de Picardie de Corbie, Mickael Athias Bourguignon la Constance compagnon boulanger R.F.A.D. rouleur de la Cayenne de Dijon, Emmanuel Thomassin Parisien la Tolérance compagnon pâtissier R.F.A.D., Max Lemoine du groupe 176 ID.
Sans titre51

Nous tenons à remercier tout particulièrement M. Georges Leclercq, maire de la commune d’Aubigny et Chantal Thierry, institutrice de l’école Roses de Picardie.

Par trois fois merci !

 

L.B.

Envoyer ci-dessous votre question :

Menu