Reconnaissances 8ème partie

main2

Reconnaissances 8ème partie

L’année 2011 voit la naissance d’un nouveau groupement de Compagnons boulangers et Pâtissiers, la Fédération des compagnons boulangers et pâtissiers restés fidèles au Devoir. Cette Fédération est composée à sa naissance des différentes sociétés régionales de Compagnons boulangers et pâtissiers restés fidèles au Devoir, composées de compagnons issus de l’AOCDD.

Le 16 mai 2011, dans les locaux de l’alliance compagnonnique de Tours, place des Halles, cette Fédération, cinquante ans après les dernières reconnaissances, reçoit des compagnons Cordonniers bottiers, Selliers et de leurs enfants, les compagnons Tapissiers et Maroquiniers du Devoir, société dite « Famille du cuir », la confirmation de la reconnaissance de 1860.

poignee-mains1

Cela se concrétise symboliquement par l’apposition des signatures des hommes en place des deux groupements et des cachets de leurs sociétés respectives, sur la jeune Constitution des compagnons boulangers pâtissiers restes fidèles au Devoir, dessiné par le compagnon et meilleur ouvrier de France pâtissier, Stéphane Leroux, Picard la Tolérance.

Pour conclure cette présentation de l’histoire des reconnaissances chez les compagnons boulangers et pâtissiers du Devoir, voici l’énumération par ordre chronologique de l’ensemble des reconnaissances.

En deux siècles d’existence, les compagnons boulangers et pâtissiers ont été reconnus par :

Les compagnons Tondeurs de drap du Devoir, le 9 décembre 1860.

Les compagnons Blancher-chamoiseurs du Devoir, le 9 décembre 1860.

Les compagnons Cordonniers-Bottiers du Devoir, le 9 décembre 1860.

Les compagnons Chapeliers du Devoir, le 31 aout 1862.

Les compagnons Doleurs du Devoir, le 31 aout 1862.

Les compagnons Tourneurs du Devoir, le 16 juillet 1865.

Les compagnons Tanneurs Corroyeurs, le 16 juillet 1865.

Les compagnons Cloutiers du Devoir, le 11 mars 1866.

Les compagnons Tisseurs-Ferrandiniers, le 15 juillet 1866

Les compagnons Vitriers du Devoir, le 15 mai 1879.

Les compagnons Menuisiers du Devoir, le 3 janvier 1886

Les compagnons Bourreliers Harnacheurs, le 3 janvier 1886.

Les compagnons Charrons du devoir, le 14 mars 1886.

Les compagnons Maréchaux-Ferrants du Devoir, le 13 novembre 1960.

Les compagnons Selliers du Devoir, le 13 novembre 1960

Les compagnons Forgerons du Devoir, le 13 novembre 1960

Les compagnons Serruriers du Devoir, le 13 novembre 1960.

Les compagnons Cordonniers bottiers, Tapissiers et Maroquiniers du Devoir, société dite « Famille du cuir », le 16 mai 2011 (Confirmation de reconnaissance des CBPRFAD)

Un jour peut-être, verrons nous s’ajouter les Compagnonnages absent de cette liste de la constitution de ces « chiens blancs » qui servent fidèlement, avec le coeur, le Devoir depuis plus de deux siècles….

Q∴M∴J∴N∴P∴S∴L∴T∴D∴F∴

A suivre…

Voir tous les articles sur les reconnaissances des chiens blancs

Laurent Bourcier, Picard la Fidélité. C.P.R.F.A.D.

Appréciez vous cet article ?

Commentaires concernant : "Reconnaissances 8ème partie" (1)

  1. Bordelais Noble Coeur a écrit:

    Quelle belle aventure humaine!
    J’espère voir le jour ou les Compagnons d’autres société apposerons leur cachet sur votre constitution, vous le méritez vraiment!
    En bon compagnons, vous n’avez plus de preuves a faire ou de comptes a rendre a quiconque sur vos valeurs. Vous etes devenues des exemples a suivre pour notre jeunesse, souvent en perte d’identitee.

    1812 – 2014, une societe encore extrêmement dynamique et indépendante. Vos anciens n’ont pas a rougir de vous.

    Longue vie aux Compagnons Boulangers et Pâtissiers Reste Fideles Au Devoir

    Eric Fourthon
    Bordelais Noble Coeur,
    Compagnon Tonnelier-Doleur Du Devoir

Envoyer un commentaire concernant : "Reconnaissances 8ème partie"