SOCIÉTÉ DES COMPAGNONS BOULANGERS, PÂTISSIERS RESTÉS FIDÈLES AU DEVOIR

Notre service généalogique


Cher lecteur,
Dans votre famille, dans le cercle de vos amis, dans le club de généalogie auxquels vous appartenez, il est question, par retransmission orale, ou suite à la découverte d’une canne, de photos, de lettres et autres archives, d’un compagnon boulanger ou pâtissier. Nous vous proposons d’en savoir plus. Mais, nous aussi, Compagnons boulangers pâtissiers reste fidèles au Devoir souhaitons en savoir plus sur nos devanciers.
Là est la raison pour laquelle notre section généalogie, n’est pas constituée d’un simple moteur de recherche grâce auquel toute personne connecté peut avoir accès aux différentes informations. Notre service généalogique, est composée de Compagnons, d’hommes qui ont une passion, celle du passé, de l’Histoire du Compagnonnage de la Boulangerie.

Ce que nous vous proposons donc, est non pas de copier de l’information de façon anonyme sur notre site, mais de rentrer en contact avec nous, de nous présenter vos motivations, qui font que vous êtes à la recherche d’un “Ardéchois cœur fidèle” ou d’un “Tourangeau sans quartier”, c’est dans un esprit de partage d’information que nous voulons œuvrer.
Partageons ensemble nos connaissances, comme le Compagnon partage le pain (“Compagnon” du latin companionem, accusatif de companio, composé de com- et panis (« pain »), « celui avec qui l’on partage le pain ».
Dans un premier temps, pour les néophytes dans l’histoire Compagnonnique, voici quelques informations, afin de mener au mieux vos recherches.
Le paysage compagnonnique de la boulangerie au 19ᵉ siècle, n’était pas uniquement composé de la société des compagnons du devoir, mais était aussi présent celle des Sociétaires du tour de France (qui prendra le nom plus tard de Compagnons boulangers du Devoir de Liberté), et puis il existait aussi une troisième catégorie, des boulangers qui voyageaient de ville en ville, mais qui n’appartenaient à aucune société, le fait de voyager, est très rapidement interprété comme tour de France, et de tour de France a Compagnonnage, dans la connaissance populaire, il n’y a qu’un pas… ce qui entraine bien souvent des confusions.
La société des Compagnons Boulangers du Devoir est nés entre 1808 et 1810, les premiers enregistrements de “réceptions” sont datés en 1811.
Les “Noms de Compagnons” boulangers et pâtissiers sont constitués d’un nom d’origine (Tourangeau, Bourguignon, Normand, Île-de-France) suivit d’un qualificatif, d’un adjectif, d’une vertu (Frappe d’abord, la violette, la franchise, l’ami des filles…) Ce nom est attribué le jour de la “réception”, cérémonie rituelle ou le jeune boulanger est reconnu comme frère, suite à une série d’épreuves symboliques.
La période la plus difficile à explorer est située entre 1820 et 1840, en effet dans tous les registres que nous connaissons a ce jour, pendant ces 20 années, seul le nom de compagnon suivit du qualificatif sont enregistrés (Normand le soutien du temple) accompagné de la date et lieu de réception, nom, prénom, lieu et date de naissance sont absents.
Nous ne prétendons pas avoir dans nos archives, au jour de l’ouverture de ce service généalogique, la totalité des compagnons reçus entre 1810 et 1950*, mais chaque semaine viennent s’ajouter à la liste déjà importante, de nombreux noms de Compagnons.
Quelles sont les informations minimums que vous devez nous fournir :
Nom de famille, accompagné du prénom, si possible date de naissance et lieu de naissance.
Ce que nous pouvons mettre a votre disposition :
Le nom de compagnons, la date et lieu de réception.
Si vous ne connaissez uniquement le nom de compagnon (généralement inscrit sur la pomme de sa canne), nous pouvons essayez de retrouver le nom de famille.
Ce que tous chercheurs doit constamment garder en mémoire, en lancent une recherche sur notre site, c’est que, c’est uniquement le “franc partage” d’informations qui encouragera nos archivistes à chercher plus en profondeur dans les documents qui sont a leur disposition, afin de découvrir des détails qui pourraient avoir une importance majeure (villes visitées lors du tour de France, responsabilités dans la société compagnonnique, article de presse, exclusion de la société, même avec beaucoup de chance une photo…)
Nous vous souhaitons bonnes recherches !!!!
Les Compagnons Boulangers et Pâtissiers restes fidèles au Devoir.
Laurent Bourcier Picard la Fidélité
Pour contacter notre service généalogique, créé il y a dix ans, cliquez ici : Généalogie

Envoyer ci-dessous votre question :

Menu