Distribution de Pain et Tabac, Au camp de Sissonne

Distribution de Pain et Tabac, Au camp de Sissonne (Aisne)

CPA – Collection Jean-Claude THIERRY. Taille réelle.

Au dos de la carte postale ancienne : « Au camp de Sissonne.  Jusqu’au milieu du XIXe siècle, dans l’armée française, le pain représentait la nourriture journalière de base. Napoléon III, soucieux du bien-être de ses hommes, fit aménager et diversifier leur repas. La quantité de pain fixé à 750 gr, se réduisit au profit de la viande, du poisson et des légumes. Par ailleurs, la distribution du tabac ne fut assurée qu’au début du XXe siècle. Alors, 20g de « gros Q », tabac fourni en gros cubes, était accordé aux militaires, qu’ils brulaient dans leur pipe.

Le camp de Sissonne, crée en 1895, existe encore de nos jours ».

Le 16 avril 1917, jour de l’Offensive Nivelle, une pluie fine entremêlée de neige tombait sur le Chemin des Dames, le sol était marécageux et collant. Des conditions difficiles, bien loin de celles qui attendaient les militaires du Cenzub-94e Régiment d’infanterie de Sissonne ce mercredi où plusieurs compagnies participaient à une marche commémorative. « Notre régiment a participé à l’offensive, raconte le capitaine Louis-Marie, officier tradition. Grâce au journal de marche, nous savons quels chemins ils ont emprunté, quand et comment ils ont attaqué. Forts de ces indications, nous marchons au plus près de leur itinéraire. » Lors de cette terrible journée, environ 3 000 hommes du régiment étaient engagés. « L’on a déploré deux morts chez les officiers, une centaine parmi les hommes de troupe et 360 blessés. Le régiment a pu s’enorgueillir d’une avancée significative le 16 avril, a fait 250 prisonniers dont quatre officiers, pris sept mitrailleuses et un canon-revolver. »

Historique :

Créé par décret du 29 août 1895, le camp fut inauguré le 17 juillet 1896 et ne comptait alors que 622 ha. Après plusieurs expropriations successives, celui-ci n’atteint finalement sa taille actuelle qu’à la veille de la Première Guerre mondiale.

En 2007, le camp, d’une surface de 6 028 ha, héberge, dans le cadre du Mandat Azur, le Centre d’entraînement aux actions en zone urbaine (CENZUB) qui a ouvert ses portes en septembre 2006.

29e régiment d’artillerie

De sa création jusqu’en 1914, il y maintenait un détachement alors que les autres étaient en garnison à Laon.

94e Régiment d’Infanterie (94e RI). – Présence une première fois au sein du Camp de Sissonne du 94e R.I. de 1980 à 1993 (date où le régiment est dissous). Le 94e Régiment d’infanterie est recréé à Sissonne en 2013 par changement de nom du Centre d’entraînement aux actions en zone urbaine, qui devient CENZUB/94e RI. – 21e Régiment d’Infanterie de Marine – 33e compagnie de Camp – 21e R.I.Ma

Présence au sein du Camp de Sissonne du 21e R.I.Ma de 1963 à 1980.

33e Groupement de Camp/22e régiment d’infanterie de marine

Présence au sein du Camp de Sissonne du 33e Groupement de Camp/22e régiment d’infanterie de marine (il reprend les traditions du 22e R.I.Ma) du 1er juillet 1984 dissolution le 30 juin 1999.

Régiment de camp de Mourmelon (RCM) – détachement de Sissonne

De 1999 à 2006, le camp est rattaché à Mourmelon.

Documentation qui suit : Source Gallica BNF.

Envoyer un commentaire concernant : "Distribution de Pain et Tabac, Au camp de Sissonne"

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com