Confiserie Joseph Nègre.

Joseph Nègre, Le confiseur attitré de toutes les cours du monde qui livrait à la Belle Époque la Cour de Russie.


Entrée des magasins et salons, rue d’Antibes, 20, Cannes.

Joseph Nègre ouvre une usine en 1818 et crée la « confiture de ménage ». Faite à base de fruits naturels dont des agrumes, elle a pour objectif de démocratiser ce produit en le mettant à la portée de toutes les ménagères. Il serait également  l’inventeur du sirop de fleur et plus tard des bonbons acidulés.

Joseph Nègre installé également , 18 rue des Suisses à  Grasse

La confiserie s’invite dans les cours européennes et devient un dessert naturel et raffiné.

En 1850, tout les salons de thé de Cannes proposent des fleurs cristallisés ou poudrées fabriquées par Joseph Nègre à base de roses rouges ou jaunes, d’oeillets mouchetés, de violettes de Parme, de lilas roses ou mauves, de fleurs de lavande, etc.

Cette activité emploie de nombreuses personnes : cueilleuses de fleurs, ramasseurs de fruits, confiseurs, etc.

Cueillette de la fleur d’oranger.

Après la Première Guerre mondiale le commerce de la confiserie décline, la confiserie industrielle commençant à poindre.

Eugène Fuchs, propriétaire des parfums Fragonard, rachète  en 1949 les cuves à confiture en cuivre et les terrines en terre cuite de la fameuse Confiserie Nègre et  transfère l’ensemble au Pont-du-Loup à Tourrettes-sur-Loup. Cela donne naissance  à l’initiative de Georges FUCHS, fils d’Eugène , à la « Confiserie des Gorges du Loup ».

Cueillette de fleurs

Lavage des fruits

Préparation des fruits

La Chaufferie

Fabrication des confitures

La mise en boites de fruits confits

Laurent Bourcier, Picard la Fidélité, C.P.R.F.A.D

Commentaires concernant : "Confiserie Joseph Nègre." (3)

  1. NEGRE a écrit:

    Merci pour cet article très complet concernant la confiserie de mes ancêtres.
    Naissance à Grasse en 1940, je n’ai donc pas connu personnellement la renommée mondiale de la confiserie et je n’ai en souvenir que des enveloppes originales des commandes de différents points du monde.

    Par contre , pour mes enfants et petits enfants , je serais vivement intéressé par l’achat de cartes postales et documents originaux concernant directement la confiserie de mes aïeux.
    Correspondance par mail SVP à l’adresse ci-dessus mentionnée.
    Merci par avance.
    Très cordialement.
    Christian Nègre

  2. Foubert a écrit:

    Bonjour
    J’ai une bouteille ancienne d’eau de fleur d’oranger vide avec étiquette
    Est ce rare ? Quelle valeur
    Merci

  3. Bellakhdar Jamal a écrit:

    Bonjour Monsieur Bourcier

    Merci pour cet article très intéressant que je découvre en faisant des recherches documentaires.
    Je suis éthnobotaniste et je travaille actuellement sur les usages alimentaires qui ont pu être faits de la jacinthe d’Orient.
    L’une des spécialités que j’ai ainsi recensée, et qui semble avoir été réputée, a été mise sur le marché sous le nom de « Confit de jacinthe de Constantinople » mais cette mention que l’on retrouve partout n’est pas sérieusement documentée. Du coup, aucun renseignement sur sa composition, l’époque où elle a circulé, son fabricant, n’est disponible.
    Auriez-vous des informations sur cette énigmatique confiserie ?
    Merci d’avance pour votre éclairage.

    Jamal Bellakhdar

Envoyer un commentaire concernant : "Confiserie Joseph Nègre."