SAINT QUENTIN du DROPT – Du 19 au 20 septembre 2014

Affiche-40x60-ST-QUENTIN

Journées du Patrimoine à Saint Quentin du Dropt

19 et 20 septembre 2014

Sans titre1Dans le cadre du centenaire de la déclaration de la Grande Guerre, et des journées du patrimoine qui se dérouleront les 19 et 20 septembre 2014, la commune de Saint Quentin du Dropt, située dans le Lot et Garonne, entre le village médiéval d’Issigeac et la très belle bastide de Castillonnès, Monsieur le Maire et son Conseil Municipal proposeront l’exposition « LE PAIN ET LA GRANDE GUERRE ».

Exposition prêtée par le Centre de Recherche et d’Etudes de la boulangerie et de ses Compagnonnages, conçue et réalisée par l’un de ses membres, Laurent BourCier, en partenariat avec le Musée du Compagnonnage de Tours, et sous le patronage du Souvenir Français. Vous pourrez découvrir dans la salle municipale, la fabrication du pain destiné a ravitailler quotidiennement les milliers de soldats des deux camps, massés pendant 4 ans dans les régions nord-est de la France, par tous les temps, sous les assauts répétés, le déluge de feu, la peur… Vous découvrirez leur pain dans tous ses états !

Seront également présentées les boulangeries des armées Indiennes, Anglaises, Américaines ainsi que  la très belle histoire d’une courageuse jeune fille âgée seulement de 15 ans, qui remplaça au fournil, son père parti au front ! Chacun sait que le rôle de la femme pendant cet épouvantable conflit fût indispensable à la bonne marche de l’économie nationale. Son vécu en est une illustration parfaite !

Sans titre2

L’exposition vue, étant  en quête de curiosité, vous traverserez  la rue et  découvrirez le fournil du boulanger de ce charmant petit village. Fournil doté d’un four centenaire, où est fabriqué du pain certifié bio au levain naturel et cuit au feu de bois. L’odeur qui se dégage de ces murs ancestraux attirera sans nul doute le gourmand qui sommeille en vous, et vous vous verrez  offrir une dégustation de ce pain hors du commun !!

Puis, en marchant un tout petit peu, vous découvrirez la très belle église du XII° siècle, restaurée depuis peu et dans laquelle ce trouve un très bel autel en bois doré !

Sans titre3

Un beau lavoir à l’entrée du village où coule une eau limpide vous transportera dans un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître…

Puis, les charmants propriétaires du château de Saint Quentin du Dropt, situé à quelques centaines de mètres, Monsieur et Madame Teyssot, vous ouvriront aimablement leurs portes, afin de vous  faire découvrir leur très vieille et majestueuse bâtisse parfaitement conservée située dans un magnifique parc aux arbres centenaires !

Sans titre4

Alors, si vous passez dans le Sud-Ouest ce week-end là, n’hésitez pas à venir découvrir la première Guerre mondiale sous un aspect totalement inattendu, la fabrication d’un délicieux pain à l’ancienne sans produit de conservation dans la plus pure et stricte méthode bio, une très ancienne église qui malgré ses nombreux printemps saura vous émerveiller, puis pour terminer, le château dans son écrin aux couleurs automnales !

Toutes ces festivités sont gratuites !

3 commentaires

  1. Boucherès Alain septembre 22, 2014 10:02   Répondre

    Journée du patrimoine européenne! Mais aussi : LE PAIN DANS LA GRANDE GUERRE!
    Tels étaient les thèmes, qui allaient accueillir de très nombreux visiteurs dans le petit village de Saint Quentin du Dropt en L&G, ce week end du 19, 20 et 21 septembre 2014.
    L’inauguration de l’exposition eut lieu vendredi, à laquelle de très nombreux élus du canton de Castillonnes avaient répondu présents. A signaler également une autre exposition se tenait dans la salle du Conseil municipal, et qui proposait aux visiteurs des documents relatifs à la grande Guerre, tous conservés par des familles locales.
    Le boulanger du village, Laurent Pouget se tenait à la disposition du public, afin de faire visiter son fournil, qui a la particularité de cuire son pain au feu de bois dans un four centenaire (donc qui existait en 1914)! L’église était également ouverte, et a fait l’objet de nombreuses visites, car tout récemment, des fresques ont été découvertes sur les murs latéraux!
    La visite du château, était gentiment proposé par Mademoiselle Teyssot, propriétaire.
    Le samedi, 50 visiteurs vinrent voir l’exposition! Tous et toutes félicitèrent les organisateurs pour l’excellence du sujet traité, la qualité des textes et des images! Le catalogue de l’exposition fut proposé et obtint un large succès car il reprends page par page tous les 35 tableaux ! Un formidable aide mémoire! La journée se termina par une conférence ayant pour thème les 16 soldats Morts pour la France, gravés à jamais sur le monument aux Morts de Saint Quentin du Dropt, animée par L. Pouget. A l’issue de la conférence, la soupe du Poilu cuite dans une très ancienne chaudière en fonte, fut proposée au public!…Bien-sur accompagnée d’un bon verre de pinard!
    Le lendemain, 50 personnes se pressaient autour de l’expo! Les questions ne manquèrent pas! Les sujets qui ont le plus marqué les visiteurs sont l’histoire de la petite boulangère d’Exoudun Madeleine Daniau et son jeune frère, le pain KK, beaucoup ignoraient qu’il existait des Compagnons boulangers…
    La journée se terminait sur « une note de lecture » où fut lu des cartes postales envoyées par les soldats à leurs familles, toutes plus pathétiques que les autres!Mais aussi des textes de grands auteurs, qui ont écrit des textes très émouvant! Personnellement , j’ai beaucoup aimé un extrait du livre « Le pain au lièvre écrit par Joseph Cressot (pages de 73 à 78) Instant de grande émotion!
    Les journées de l’exposition et du patrimoine se clôturèrent par la présentation du très beau film « La vie et rien d’autre de Bertrand Tavernier, à Ciné4 de Castillonnes.
    Ces 3 journées, quoique très chargées se déroulèrent dans très cordiale ambiance!
    Un grand merci à Picard la Fidélité pour avoir très largement conçu l’exposition par le biais du CREBESC, mais aussi de l’aide très discrète et très modeste, mais oh combien très efficace de Laurent Bastard, directeur du musée du compagnonnage à Tours!
    Ainsi, malgré tous les km qui nous séparent, le pain aliment rassembleur, que l’on rompt en signe d’amour et d’amitié aura une fois de plus rempli son rôle!
    Un boulanger qui a fait du pain toute sa vie avec amour et passion, et très fier d’avoir exercé ce très beau métier!

    Alain Boucherès
    Compagnon boulanger.

  2. Ruffier-Monet septembre 22, 2014 8:44   Répondre

    Admirable exposition mise en place et animée par le dévoué Président de Comité du SOUVENIR FRANCAIS du Canton de CASTILLONNES, Alain BOUCHERES.
    En cette année du CENTENAIRE, cette entreprise met en avant le devoir de mémoire que nous devons à ces POILUS et l’association du symbole de ce précieux moyen de vivre et de tenir, le PAIN reste lié au respect de sa valeur.

  3. Colonel Ruffier Monet août 28, 2015 7:02   Répondre

    remercie543

Laisser un commentaire