Roubaix – Boulangerie Economique L’Union

Le Moulin de la Boulangerie l’Union

Le Moulin de la Boulangerie l’Union était dressé Avenue de Jussieu, à proximité du Pavillon Chasse et Pêche, du Pavillon des Arts Décoratifs et Industries Textiles et du Grand Restaurant Français Duval.

Il s’agissait de la véritable reproduction d’un moulin, sans aucun rapport avec l’attraction dite le Joyeux Moulin qui se trouvait dans le Luna Park. On y fabriquait du pain et des gâteaux.

59, Grande Rue à Roubaix.

 

Voici l’histoire et de nombreux documents, CPA (cartes postales anciennes) de la Boulangerie Economique L’Union transmise par l’Histoire de Roubaix et la Médiathèque de Roubaix.

Histoire de Roubaix (source): Les Sociétés Coopératives à Roubaix

Une des plus anciennes coopératives du Nord fut la Société de Consommation de Roubaix créée en 1865. Ce fut elle qui introduisit dans le Nord les principes et les formes constitutives des coopératives anglaises.

Les buts que poursuivaient ces sociétés étaient nombreux et variés. Il y avait des sociétés à tendance politique, des coopératives neutres, des coopératives patronales.

Edouard Anseele, dont le nom fut donné à une partie de la rue des Longues Haies à Roubaix, avait fondé en 1876 la grande coopérative de Gand afin de faire rentrer de l’argent dans les caisses du parti socialiste. Il disait : « La coopérative est une citadelle établie par les socialistes d’où ils bombardent la classe bourgeoise à coups de tartines et de pommes de terre ».

A Roubaix, s’inspirant de la réussite belge, il y eut deux coopératives : « L’Avenir du Parti Ouvrier » et « La Paix ». Leur fusion donna une grande société coopérative : « La Paix ». Si, à Gand, en face du Voruit s’était établi le Volkbelang, à Roubaix, en face de « La Paix » s’était établi « L’Union » afin de concurrencer les coopératives socialistes. Cette importante boulangerie « L’Union » fut créée par les patrons du syndicat mixte de l’Industrie roubaisienne en 1892.

A côté des coopératives politiques, il y en avait d’autres qui, coopératives neutres, ne cherchaient que le « mieux vivre » en fournissant des produits de bonne qualité à un prix le plus avantageux possible, voulant même améliorer le sort matériel et moral de leurs membres.

Boulangerie Economique de l’Union

Crée par de généreux fondateurs désintéressés et dévoués à la classe ouvrière, la boulangerie économique fut fondée le 1er décembre 1892 et fut dénommée l’union, en outre de l’économie résultant de la baisse générale du prix du pain, l’union fait bénéficier à ses adhérents à d’autres nombreux avantages sociaux. Le premier siège social de l’Union était le 90 rue des Longues Haies pour ensuite s’installer au 59 Grande Rue.

La boulangerie économique de l’Union dispose d’un magasin de vente de pain, de charbon, d’une bibliothèque populaire, d’un dispensaire-école de la Croix Rouge et d’un dispensaire-mutualiste.

Médiathèque de Roubaix (source) :

L’histoire de la société Union Biscuits commença par la création le 1er décembre 1892 d’une boulangerie économique dénommée l’Union située à Roubaix. Son but fut de distribuer du pain à prix coûtant afin d’aider la classe laborieuse.

Après un développement rapide et considérable de son activité, la boulangerie de l’Union déménagea en mai 1904 dans l’immeuble au n° 59 de la Grande Rue de Roubaix (photo ci-dessus). Sa production fut alors d’environ de 7 000 tonnes de pain par an.  Au fil des années, la boulangerie l’Union adjoint à sa fabrication de pain, celle d’articles de biscuiterie (secs et fourrés) et de produits de suralimentation (Macarons, Galettes flamandes, Gaufres, Biscotines).

A la fin des années 1920, la société stoppe son activité de boulangerie pour ne fabriquer que des biscuits et des produits de suralimentation et devenir la « Biscuiterie de l’Union ». En 1936, l’entreprise prend son nom actuel « Union Biscuits » En 1992, afin d’élargir sa gamme de produits, Union Biscuits rachète la société Preneel spécialisée dans la fabrication artisanale de Pains d’Amandes. En 1994, la société est rachetée par le groupe Leroux, leader mondial de la chicorée, désireux d’élargir son image. Union Biscuits fait donc actuellement partie de Finaler (holding du groupe Leroux).

Au fur et à mesure du développement de l’entreprise et de la ville de Roubaix, les locaux devinrent insalubres et non adaptés à l’extension et à la production de la société. Ce fut donc pour une question de sécurité, d’hygiène et de logistique qu’en 2002 Union Biscuits quitta la ville de Roubaix, après 110 années d’implantation dans cette ville, pour s’installer sur le site de la zone industrielle de la Pilaterie à Marcq en Barœul. Son déménagement fut l’occasion d’investir dans un nouveau parc de machines mais aussi de recentrer la production sur ses produits à marque propre. L’investissement fût de 4,5 millions d’euros.

Une série de 22 cartes postales, reproduites ici, photographiées par Planque, a illustré la Boulangerie de l’Union quand elle était installée au n° 59 Grande Rue à Roubaix à l’époque de l’Exposition Internationale en 1911.

Envoyer un commentaire concernant : "Roubaix – Boulangerie Economique L’Union"