L’Etoile du Devoir

L’Etoile du Devoir

Air ”les Dragons de Villars »Devoir si beau, Devoir que je vénère

Astre brillant, notre étoile chérie

Répands sur nous ta divine lumière

Qui de tout temps enfanta le génie ;

Avec amour sur le beau Tour de France,

Veille sur tous les voyageurs épars,

Et montre-leur dans sa magnificence,

La porte sainte du Temple des Beaux-arts.

Lorsque nos pères, de lointaine mémoire,

Quittèrent le sol de la riche Judée,

Nous apportant le secret de la gloire

Que couronna la juste renommée ;

Guidant leur marche triomphale et féconde,

Fondant les ombres de l’obscurité

L’auguste étoile brilla sur le vieux monde,

Les protégeant de sa vive clarté.

Aimons toujours l’étoile radieuse

Dont trois mille ans n’ont point terni l’éclat,

Suivons toujours sa trace lumineuse

Ou l’amitié règne sans apparat.

Chers Compagnons, la Bonté vous convie

A glorifier cet immortel pouvoir

Et avec lui, chantez toute la vie

La belle étoile, l’étoile du Devoir.

24 mars 1901, Omer Canal, La Bonté le Saintongeais

Compagnon Cordier du Devoir

Envoyer un commentaire concernant : "L’Etoile du Devoir"

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com