Du pain pour les prisonniers allemands, WW1 (2)

Irrésistiblement, nos soldats ont bouleversé les tranchées de l’Artois que, depuis le début de l’hiver, les troupes du kaiser avaient transformées en véritables forteresses. Ces Allemands sont maintenant prisonniers. Pour eux, la guerre est finie, et ils apprécient la différence entre les manières françaises et les procédés teutons. Ils se jettent sur les boules de pain, et les gamelles que leurs vainqueurs, oubliant leurs propres souffrances, leur tendent avec un touchant empressement. Une de l’Excelsior, 22 juin 1915 .

Distribution de pain pour les prisonniers allemands

Prisonnier allemand au camp de Coetquidan.

Prisonniers allemands à Romans sur Isère

http://www.compagnons-boulangers-patissiers.com/crebesc/le-pain-des-prisonniers-allemands/

http://www.compagnons-boulangers-patissiers.com/crebesc/du-pain-pour-les-prisonniers-allemands-1914-1918/

Laurent Bourcier, Picard la Fidélité, C.P.R.F.A.D.

Envoyer un commentaire concernant : "Du pain pour les prisonniers allemands, WW1 (2)"

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com