Coalition, Paris 1833

GISQUET Henry Joseph ; né le 14 juillet 1792 à Vezin ;  Préfet de Police de la ville de Paris de 1831 à 1836 ; Décédé le 23 janvier 1866 à Paris.

En 1833 a lieu une coalition d’ouvriers boulangers travaillant  à Paris  contre les bureaux de placement, Gisquet, ;  Préfet de Police de la ville de Paris  évoque cette coalition en quelques lignes  dans ses Mémoires :

« …a quelque temps de là nous eûmes la coalition des garçons boulangers. Ils quittèrent simultanément leurs patrons et se réunirent au nombre de douze cents à l’une des barrières de Paris. J’envoyai la garde municipale pour les disperser, et j’en fis arrêter deux cent vingt cinq, en même temps que les sergens de ville dispersaient sur un autre point une nombreuse réunion de tailleurs et en amenaient trois cents au dépôt de la préfecture.
Les ouvriers boulangers vinrent en députation comme avaient fait les charpentiers. J’intervin également en leur faveur, et je fis décider la libération immédiate de tous les détenus, a l’exception de six qui furent relaxés le même jour, au moyen d’un cautionnement fourni par moi. Ils se plaignaient avec raison de l’exigence des placeurs, lesquels se faisaient remettre jusqu’à trente francs par chacun de ces pauvres ouvriers placés par leur entremise. Je leur permis d’ouvrir un nouveau bureau de placement et d’établir un tarif modéré.
En définitive, comme je l’ai dit, l’arrestation du comité républicain, instigateur de toutes ces coalitions et de tous ces désordres, y mit un terme, depuis lors, les mêmes faits ne se sont pas reproduits. »
 

Mémoires de M Gisquet, ancien préfet de police, écrit par lui-même.

Tome 3 ; Marchant, éditeur du magasin théâtral ; 12 boulevard Saint Martin, Paris ; 1840.

L’on remarque la comparaison de Gisquet ente les pratiques des ouvriers charpentiers et des ouvriers boulangers.

Laurent Bourcier, Picard la Fidélité, C.P.R.F.A.D.

Appréciez vous cet article ?

Envoyer un commentaire concernant : "Coalition, Paris 1833"