Azyme. Roman de J-P de Tonnac

1456424290_Azyme1
Un roman à lire avant Pâques, pardon Pessah écrit J-P de Tonnac, car il veut vous plongez au maximum dans l’ambiance originelle. Pessah qui signifie « le passage ».

C’est un écrit qui prend la liberté de romancer une histoire, la plus publiée, la plus lue.
Ce récit autour du pain azyme, je l’ai apprécié parce qu’il contient de sacré et de rituel.
Ce pain azyme de Pâques, où l’on fait la chasse à tout ce qui fermente lorsque on le met en oeuvre.
C’est la pain de la hâte, il ne faut pas que l’eau s’échauffe et active la fermentation.
L’origine de l’eau, du grain qui fera la farine sont bien connue des mains qui pétrissent.
On va piquer le fin disque de pâte abaissé avant de cuire, une façon de l’empêcher de gonfler au four.

J’ai replier ce livre presque aussi précieusement que les mains gantées qui remballe le tableau « L’épi de blé » que S.Dali avait offert à Coco Chanel en 1947, comme le montre cette vidéo.
Cet épi de blé qui est le bel et simple ornement de couverture qu’à choisi l’auteur.

Présentation de l’éditeur

Marc Dewalque.

Envoyer un commentaire concernant : "Azyme. Roman de J-P de Tonnac"